• Genka Inc

Ranger, par où commencer?



Quand on parle de faire du rangement, beaucoup d’entre nous vivent entre l’élan d’enthousiasme initial, et la démotivation qui suit l’aperçu du volume de travail à accomplir. Il est facile de se mettre à la tâche sans un plan, rien que pour se retrouver entouré d’objets à 20h du soir, une pièce en désordre total et la motivation à plat. Mais rassurez-vous, il y a une meilleure approche.


Commencez par définir un ordre dans lequel vous allez trier vos objets


Je vous conseille fortement de laisser tout ce qui est un objet sentimental pour la fin. On parle de cartes postales, photos, lettres et, etc. Commencez plutôt par des catégories plus faciles, comme les vêtements, les bijoux, les accessoires, la literie et, etc. En débutant par des catégories plus faciles vers les plus difficiles, vous allez acquérir de l’expérience et de la confiance. Vous allez avoir moins de difficulté à faire le tri des objets sentimentaux et serez plus apte à reconnaitre ce qui est important, ou qui a une valeur à vos yeux. Une fois l’ordre de tri bien défini, assurez-vous de la suivre. Il est important de s’assurer que tous les objets d’une même catégorie soient réunis dans une grande pile. Sortez-les de leurs tiroirs pour leur donner de la visibilité. Vous aurez ainsi tendance à garder moins de choses inutiles s’il vous faut toutes les évaluer, et aurez une vision de la quantité véritable d’objets que vous possédez. Vous vous rendrez vite compte que vous avez plus de choses que vous ne le croyez, et il sera alors plus facile de les disposer.


Gardez seulement ce que vous aimez vraiment


Marie Kondo nous recommande de ne garder ce qui apporte la joie, mais peu importe la méthode qu’on choisit, il est important de se poser les bonnes questions. À quoi sert l’objet, quelle est sa fonction? Est-ce que je vais m’en servir encore, est-ce que ça vaut la peine de le garder? Comment je me sens quand je l’utilise? Quels sont mes objectifs pour la pièce? Les réponses à ces questions vont vous aider à vous débarrasser des vêtements que vous n’aimez plus, des ustensiles peu pratiques qui servent qu’une fois (bye-bye pilon à épices!), des objets qu’on retrouve en double et de visualiser le look recherché. Lorsque vous prenez chaque objet, le regardez, et répondez à vos questions, il devient facile de prendre une décision. Si jamais, il vous en reste encore selon vos objectifs/limites, choisissez la dimension d’une boite pour votre nouvelle espace et les éléments choisis devront y entrer et le reste pourra être mis de côté. Quand on garde des objets qu’on n’utilise pas, ils se retrouvent sur votre chemin et finissent par vous donner du travail additionnel.


Planifiez un système fonctionnel et facile d’entretien


Sans un système de rangement qui vous convient personnellement, vous vous retrouverez à la case de départ en un rien de temps. Il est donc important d’assurer que le système est approprié pour vous et pour votre style de vie. Gardez cela simple, car ce sera plus facile à entretenir. Chaque objet doit avoir sa place, et doit donc s’y retrouver après utilisation. Faites-en une habitude et votre maison restera rangée plus longtemps. Le quotidien et la vie moderne sont propices à l’accumulation et au consumérisme, il faut donc évaluer la pertinence de nos objets fréquemment et honnêtement tant à la maison, que lors de l’achat. Décidez de vous questionner sur chaque achat, car souvent, le désencombrement n’est pas le vrai problème, mais seulement un symptôme du problème.


Demandez de l’aide


Parfois, une paire de mains, ou d’yeux, additionnelle peut nous donner du courage et nous aider à voir au-delà des détails, mettre les choses en perspective et nous ramener à l’essentiel. Demandez la collaboration des membres de votre maison, et faites-en un jeu de famille. Quand tous participent, la tâche devient plus agréable, s’exécute plus rapidement et nous épuise moins. Planifiez des séances d’une durée déterminée, prenez des pauses brèves et faites-en un évènement libérateur. La motivation sera au rendez-vous et vous vous sentirez soulagée de passer au travers.


Finalement, ne sous-estimez pas le pouvoir de décider de commencer. C’est la partie la plus difficile, la marche la plus haute. Une fois le processus démarré, suivez votre plan et ne vous arrêtez pas, vous serez heureux de l’avoir fait et de retrouver un environnement bien organisé.

©2019 par genka